Art gallery Constantin -France

Association loi 1901, reconnue d'intérêt général .Organisation d'expositions et de rencontres artistiques.
Echanges culturels.Popularisation de l'art et de la culture européens

Récital du pianiste Théo Foucheneret
"AMOUREUSE IMMORTELLE" 
à l'Eglise américaine de Paris
Le 23 janvier 2021
Pianiste nominé dans la catégorie « Soliste instrumental » des Victoires de la musique classique 2019, le jeune Théo Fouchenneret apparait sans doute comme l’un des futurs grands pianistes français du 21ème siècle.

Initié par son grand frère (violoniste) dès 3 ans, c’est à seulement 5 ans que Théo Fouchenneret entre au Conservatoire à rayonnement Régional de Nice, sa ville natale, où il pratique ses premières gammes sous l’œil attentif de Claire Gastaud. Premier Prix à l’unanimité, à 13 ans, il poursuit son apprentissage au Conservatoire National de Musique de Paris avec Hortense Cartier-Bresson, puis avec Alain Planès. Le jeune pianiste continue alors de se perfectionner avec Yann Ollivo et Jean-Frédéric Neuburger dans la classe d’accompagnement au piano.                                                            

Tout en se produisant dans de nombreuses salles tant en France (Fondation Vuitton, Unesco, Opéra de Nice, de Dijon…) qu’à l’étranger (Tokyo, Liban, Italie, Chine…), Théo Fouchenneret remporte le 1er Prix du Concours international Fauré en 2013, et cofonde l’année suivante l’Ensemble Messiaen, composé de Raphaël sévère (clarinette), David Petrlik (violon) et Volodia van Keulen (violoncelle). Ce Quatuor sera en résidence à la Fondation Singer-Polignac, et remporte en 2018 le 1er prix du Concours international de musique de chambre de Lyon. L’année 2018 s’avère fructueuse : l’ensemble sort un disque chez Mirare (œuvres d’Olivier Messiaen et de Thomas Adès), tandis qu’il arrive en novembre 2018 ex aequo avec Dmitry Shishkin au Concours international de piano de Genève, dans le Concerto pour piano n°3 de Bartok. Invité de nombreux festivals (Deauville, La Roque d’Anthéron, Musiques à la Prée, Folle journée de Nantes….), il s’entoure de musiciens de grande qualités parmi lesquels il convient de citer entre autres Svetlin Roussev, Nicolas Bône, Roland Pidoux, Christophe Morin…   En tant que tout jeune espoir du piano, il a participé avec d’autres au feuilleton diffusé par France 3 à l’occasion du bicentenaire Chopin en 2010, épisodes écrits par Alain Duault et lus par Pierre Arditi ; l’Ensemble Messiaen a été invité de l’émission  Plaisir du quatuor, de Stéphane Goldet sur France Musique en juillet 2017. 

Par ailleurs, Théo Fouchenneret attache une grande importance au sport, qu’il rapproche de la musique comme une autre forme d’expression. Même s’il avoue une affinité particulière avec la musique de Gabriel Fauré, Théo Fouchenneret ne souhaite pas se laisser enfermer comme spécialiste d’un compositeur plus qu’un autre, et pense que sa personnalité de musicien se construit au fil de ses expériences de vie.   Le jeu pianistique de Théo Fouchenneret offre à l’auditeur une étonnante variété de timbres pour une grande expressivité, une émotion souvent poignante, soutenues par une brillante et solide technique. Il se dit inspiré par trois maîtres : Wilhelm Kempff, György Sebök et Menahem Pressler.

Théo Fouchenneret en 6 dates :

  • 2006 : entre au Conservatoire de Paris
  • 2010 : participe au feuilleton Un été avec Chopin, diffusé sur France 3
  • 2013 : Premier Prix au Concours international Gabriel Fauré à Pamiers
  • 2014 : fondation de l’Ensemble Olivier Messiaen
  • 2016 : sortie d’un disque chez Claves avec Astrid Siranossian, violoncelle
  • 2018 : 1er Prix ex aequo au Concours international de piano de Genève
SARA JIMÉNEZ - ESSENCE DE LA DANSE ESPAGNOLE
ESSENCIA DE LA DANZA ESPANOLA
Théâtre de l'atelier à Paris
Production : Global audiovisual, "Atlantida music" , Espagne
Avec le support financier de l'Art gallery Constantin France
Le 5 décembre 2020 à 20 heures

Le spectacle est né de reflets d'une époque romantique, contextualisée à Grenade, une impression fantaisiste pour les artistes succédant à l'époque de ses protagonistes appelée - l'Alhambrismo. L'imaginaire bohème et sa création dans la taverne El Polinario, située au sein de l'Alhambra réunissant des gens d’horizons différents et de toutes conditions, des arts divers comme la musique, la danse, la poésie ou la peinture. Grâce à ce méli-mélo, un héritage culturel s'est forgé, l’origine du projet. C'est un spectacle à deux voix, une production artistique composite de musique et de danse. Une invitation à la danse et à la musique qui, en s'associant, créent le parfum le plus essentiel des traditions andalouses. Un échantillon de délices palpables de la musique classique espagnole en parfaite harmonie avec l’esprit du flamenco.
SARA JIMENEZ : Soliste étoile du Ballet flamenco de Madrid, Ballet flamenco de Andalucia et la compagnie Estevez & Panos, Sara Jimenez a travaillé sous la direction de Carlos Saura.
La danseuse a remporté des prix au Festival internacional de jazz de Montréal, Bienal de Sevilla, Festival de Jerez ; Festival international de flamenco de Ankara et le Festival flamenco de Toulouse. Elle a participé au XXVIII Festival International Andrés Segovia à Madrid, et la XXVIII Edicion Classicos en verrano 2015 à Madrid, Duende flamenco Festival de Toronto, Gala international de Ballet de Maribor en Slovénie, au spectacle "De l'Espagne à l'Argentine", Théâtre romain de Plovdiv, capitale de la culture européenne 2019.
PABLO GIMENEZ : Concertiste de guitare classique et flamenco, titulaire du Conservatoire de Grenade et Cordoue, il complète sa formation aux conservatoires de Rotterdam. Il a eu des récompenses de l'Instituto Andaluz de la juvenitud en 2017. Pablo Gimenez a présenté des concerts aux États-Unis, Canada, Brésil, Chine, Pologne, Italie, Allemagne, Suède, Portugal.
SARA CHENAL: Suite à ses études aux conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Lyon, Paris et Rotterdam, elle se produit en France et à l’étranger. Elle est dédicataire de plusieurs oeuvres et s’intéresse aux compositrices. Elle est également sollicitée pour des émissions sur différentes radios. Le duo formé avec le guitariste Olivier Pelmoine, duo « Cordes et âmes », lauréat du Concours International Mauro Giuliani de Bari, soutenu par le mécénat Société Générale, a effectué près de 250 concerts avec les Jeunesses Musicales de France et a déjà enregistré 3 albums. Depuis 2006, elle est également le 1er violon du quatuor à cordes Sine Qua Non. Leur dernier enregistrement: « Cras, quatuor et quintette » vient d’être primé en France par 5* Classica et 4 Diapasons, mais aussi aux USA et en Allemagne. Elle est professeur titulaire de violon et musique de chambre au Conservatoire de Paris 9ème.
OLIVIER PELMOINE : Guitariste, ayant fait ses études au Conservatoire de Dijon, puis au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient les plus hautes distinctions. Directeur artistique de l’évènement « Guitares à Dijon », il fonde en 2013 l’association « Cordes d’Or » afin de promouvoir son instrument sous toutes ses facettes. Professeur titulaire d’enseignement artistique, il enseigne la guitare depuis 2009 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon, à l’Ecole Supérieure de musique de Bourgogne-Franche-Comté ainsi qu’en stages et masterclasses.

CONCERT de l'ensemble ACADEMIKA  à Paris 

14 guitaristes de l'Académie musicale de Plovdiv,Bulgarie 

Directrice: Professeur Stela Miteva-Dinkova 

15 au 22 SEPTEMBRE 2020


 Concert à l'église Sainte-Elisabeth de Hongrie à Paris le 19 septembre 2020 à 16 heures

 Au programme : Bach, Paganini, Domenikoni, Pujol, Boehm, Kindle,Balkanski, Arabov

L' Ensemble de Guitares "Académica" a été créée à Plovdiv en 1997, avec la participation des étudiants de l'Académie de musique, danse et arts visuels (AMTII Prof " Assen Diamandiev" ), dans la spécialité "Pédagogie de l'enseignement musical", des classes de Mme Stella Dinkova et Mme Milena Valcheva.

Le nom de l'Ensemble a été donné par les étudiants participants, en l'an 2000. En 2006, des étudiants des spécialités "Expression de l'art - guitare classique" et "Expression de l'art - pop et jazz", ont rejoint le groupe. Depuis la création de l'Ensemble sa Directrice artistique est Mme Stella Miteva-Dinkova, Professeure à l'Académie de musique, danse et arts visuels  "Prof.Assen Diamandiev" - Plovdiv. L'Ensemble compte habituellement entre 9 à 14 étudiants.

Pendant ses 23 ans d'activité artistique, l'Ensemble a donné avec succès, des concerts dans différentes villes bulgares, divers Forums Nationaux et Internationaux. Ils ont participé à de multiples festivals en Sérbie, Grèce, Royaume Uni et Pologne. Leur répertoire est très varié. Il contient des œuvres d'auteurs bulgares, dédiées à l'Ensemble, de grands classiques (avec des arrangements adaptés), des pièces contemporaines avec des Premières en Bulgarie, et autres.

L'Ensemble se professionnalise avec les Master Classes de David Graims (USA, 1997), Pier Polsen et Jesper Sivebek (Danemark, 2003), Gueorgui Vassilev (Suisse, 2010), Eric Franceries (France, 2016) et Costas Tossidis (Autriche, 2016).

Ensemble "Académica" est porteur des Premiers Prix de:

- Concours International "Thrace" à Komotini (Grèce 2018)

- Concours International lors de la 3ème édition de l'Académie estivale de guitare "Arion" à Molivos (Grèce, 2014)

- Concours International "Naissus"à Nis (Sérbie, 2014)

- Concours International "Acad.M.Goléminov" Kustendil (Bulgarie, 2006, 2009, 2012 et 2017)

- Concours International Gotse Delchev (Bulgarie, 1999).

L’association culturelle Art Gallery Constantin a le plaisir de promouvoir le projet artistique de l’artiste photographe espagnole Katarzyna Pacholik.
"AD-SPIRARE"
The project proposes a series of video-based drawings of a fragment of the sea to be made in Normandy during the month of August this summer. Each second of the video will be translated into a charcoal drawing, where small and random mutations of the image of sea waves will be captured. Later on, I will try to recreate the video in a stop-motion mode using the drawings.
Given the circumstances we find ourselves in today - the exhaustion of city life that has been fueled by the COVID-19 pandemic and confinement, creates a need to reflect on the pace of life to which we are accustomed. Confinement has served many people as a reflection on time. How different we feel the passage of time in a slow way of life, imposed during confinement, and how different in a frenetic way of life to which we are accustomed day by day.
One solution to further pause our rhythms of life is to reconnect with nature. Looking at the sea, time stands still. Drawing the sea, time passes by even slower. Time expands when we try to get into this image and understand it. The task of repetition is crucial. I find interesting the contradiction that it takes only a second to take a photo of the sea, but a month to try to capture this image with charcoal. What is the intention of taking thousands of photographs every day, moments that we upload on social networks and that disappear after 24 hours? In these circumstances, what is the sense of spending a whole month trying to copy a photo of the sea, making a durable image?
As a protest to the frenetic and consumerist lifestyle, I lend myself to the painstaking work of trying to capture with charcoal the small repetitions in the waves of the sea.

"Soleil d'Espagne" 

Un CONCERT UNIQUE dans un cadre sublime! A 10 minutes d’Etretat, au parc verdoyant du Château de Maniquerville, en plein ciel, REVEZ et ENIVREZ-vous par les chefs d’œuvres romantiques des grands compositeurs espagnols !
Le guitariste Pablo GIMENEZ vous invite au voyage dans sa Granada lointaine à la fraîcheur de Sierra Nevada parfumée de jasmin.
Avec la participation spéciale de la belle danseuse Sara JIMENEZ.
DATE : Dimanche, 9 août 2020 à 18 heures
Entrée gratuite avec libre participation.
Sur réservation obligatoire de siège au +33 3 60 46 99 22 (ou par mail : [email protected]Concert sponsorisé par l’association culturelle Art Gallery Constantin France.
Important! Toutes les mesures de sécurité sanitaire de distanciation seront rigoureusement respectées. Remerciements très spéciaux à la Mairie de MANIQUERVILLE !
Pablo GIMENEZ is an international flamenco and classical guitarist (Spanish ans German). Pablo combines his soloist role with chamber music and the accompaniment of flamenco dancing and singing.Graduated as a classical guitarist and as a flamenco guitarist in the Conservatories of Granada and Córdoba. He complemented his studies in Codarts Conservatory in Holand studying tango guitar, playing in the traditional flamenco shows in Granada and taking classes with teachers like David Martínez, Oscar Ghiglia and Paco Peña.
He was awarded by the Andalusian Institute of Youth in the XVII Granada Youth Prizes in the Art category in 2017. He has performed concerts in the United States, Canada, Tunisia, Brasil, Morocco, China, Taiwan, Italy, Germany, Sweden, Hungary, Poland, Portugal and Spain. He gave a recital called Inspired by flamenco at the Bruno Walter Auditorium at Lincoln Center in New York in 2016. The program showed the relationship between Spanish classical music and flamenco.
As an artistic director presented during the last three years:
​• Flamenco: Joven y Jondo. First project from his group Corazón de Granada. A show which combines flamenco music and Spanish classical. It was presented at the J.F. Kennedy Center in Washington D.C. and it toured trough the USA and Canada in 2017 and 2018.
​• De Guadix a Buenos Aires. Dedicated to Pedro de Mendoza, from his hometown Guadix, which was the first founder of Buenos Aires. It represents the trip from Spain and his flamenco music to Argentina with the tango.
​• Two views of the Alhambra. This production is a mix between guitar recital and dance show. The only members are Sara Jiménez, dance, and Pablo on the guitar. It goes trough master pieces that was inspired by the Alhambra and his flamenco scene from the XX century.
His most outstanding collaborations are the following:
• Chamber music. Performing arrangements of flamenco works and his own compositions for two violins, cello and guitar at the Joao Pessoa International Festival, Brazil 2019.
• Dúo Giménez, together with his father they form a guitar duo. They have performed in Spain, Italy, Sweden and Tunisia. In 2014 they played in the show Hymne à la Tunisie with the special collaboration of Pedro Eustache. In 2016 they recorded the CD called De Profundis a lo Jondo, a project that combines sacred music and flamenco styles called cante jondo.
• Christine Moore, soprano. He made the recording of the CD Al-Andalus to the America: an odyssey of the Spanish song in 2013 and presented with her at the Lincoln Center in New York in 2014.
• Performances as soloist with the Symphonic Bands of Guadix and Ave Maria Symphonic Band of Granada, performing works like the 2nd movement of the Concierto de Aranjuez by Joaquín Rodrigo.
• Filming of the documentary Instrumental Places: Granada about Steve Connor, one of the most prestigious luthiers in the world. Recording in emblematic places in Granada such as the Alhambra and the Bañuelo.
Nowadays Pablo is currently performing with his flute and guitar duo Lindaraixa, Dúo Giménez, Corazón de Granada and collaborating with flamenco and classical artists.
"Chefs- d'oeuvre de l'opéra et de la musique classique"
Concert dédié à tous les soignants en première ligne ayant risqué leur vie dans la lutte
contre le Covid-19

Lieu : le Théâtre d'été de Plovdiv, Bulgarie,
Date : le 8 août 2020 à 20h30
par les solistes des Opéras de Sofia et Plovdiv
Mariana Panova- soprano,Mihail Myhailov - tenor, Atanas Mladenov - bariton,
Prof Boriana Lambreva- piano, Micho Dimitrov- violon, Iren Kapelovska- piano, 
les jeunes pianistes prodiges Emanuil Ivanov et Georgi Valtchev
Au programme : les arias célèbres de Verdi, Puccini, Belini, Donizetti, Imre Kalman,
et les oeuvres classiques de Chopin et Rachmaninov
Entrée GRATUITE pour les soignants (médecins, infirmiers, aide-soignants) de l'Hôpital universitaire et de tous les hôpitaux de Plovdiv)
Evénément artistique organisé à l'aide de l'ABMF
( Association médicle franco- bulgare)

"De Granada à Buenos Aires", 
 Manuel De Falla / Astor Piazzolla
Concert du Duo "Cordes et âmes" Sara Chenal/ Olivier Pelmoine
à "Le Cochera cabaret" - Malaga, Espagne

Le 31 juillet 2020 à 21 heures

Projet artistique réalisé avec le support financier d'Art gallery Constantin

Les oeuvres majeures des immenses compositeurs Manuel De Falla et Astor Piazzolla, l'alma latina à travers le temps et les continents.
Exigence et éclectisme, force et finesse; l'alchimie des contraires caractérise ce duo fort d'une expérience de plus de 600 concerts dans le monde entier.
L’exposition photographique « Voyages (dé)confinés » du photographe de Brest Serge Vincenti est présentée à l’Art Gallery Constantin VERDERONNE du 2/7 au 28/8/2020. Elle inclut les images des nombreux voyages de l’artiste du monde entier - du Cuba et d’Amérique du Nord,à l’Afrique du Maroc. Les couleurs brillantes et joviales de la vie que nous entoure, palpitante, proche et si riche en émotions.
Exposition ouverte au public sur RV
Né en 1957 à Paris, Serge Vincenti effleure l'Histoire de l'Art à la Sorbonne. Puis, poussé par des besoins alimentaires pressants, il se retrouve à l'école Normale d'Instituteurs. Il s'en échappe avant d'étouffer et devient professeur de guitare classique à Paris pendant huit ans, tout en multipliant les voyages autour du monde. En 1990, il découvre la Bolivie, au cours d'une marche de 3 500 km avec une caravane de lamas, de l'Altiplano bolivien au sommet de l'Aconcagua, en Argentine (Caravane des Andes, Albin Michel). Jusqu'en 1995, il multiplie les voyages-aventures qu'il raconte dans des conférences audio-visuelles (Alaska, Islande, Chine, Inde, Pakistan).
En 1996, il s'installe à La Paz, en Bolivie, où il commence à travailler comme photographe indépendant et entreprend un travail de fond sur le pays  I(Boliviempressions I et II). Il réalise également un ouvrage au bénéfice d'un groupe d'enfants des rues de La Paz (Nosotros, chicos de la calle). Parallèlement à ce travail social, il multiplie ses collaborations avec les artistes, en particulier dans le monde de la danse.De retour en France en 2004, il poursuit son travail de photographie et collabore à différentes publications (Envie d'ailleurs) et projets éditoriaux (Ouest-Américain, Pérou, Mongolie).